Quel métier quand on n’a pas confiance en soi ?

Ecrit par Paul Dugué

Publié le

Recevez mes +20 outils de blogging gratuits

Bienvenue dans cet article dans lequel on va voir faire métier faire quand on n’a pas confiance en soi. 

Je me permets de vous en parler car j’ai toujours été une personne timide, et la confiance en moi n’a pas toujours été au rendez-vous. Si vous êtes dans cette situation, vous une liste des métiers à faire quand on n’a pas confiance en soi ou qu’on est timide : 

  • Le blogging
  • Rédacteur web
  • Développeur informatique
  • Graphiste / designer web
  • Analyste de données
  • Bibliothécaire
  • Laborantin / technicien de laboratoire
  • Comptable / auditeur
Quel métier quand on n'a pas confiance en soi

Pourquoi le blogging est le métier idéal pour une personne timide

J’ai essayé pas mal de métiers différents, et aujourd’hui je suis blogueur professionnel et ça a changé ma vie. 

Bref, vous allez donc voir dans cet article comment créer un blog rentable est une superbe opportunité pour vous si vous n’avez pas confiance en vous.

C’est parti !

1. C’est un métier qui permet de s’exprimer sans confrontation directe avec qui que ce soit

Le blogging est un métier qui se fait à distance, via internet. C’est un métier très solitaire (même si j’interagis avec beaucoup de monde tout au long de la journée, je n’en reste pas moins seul devant mon ordinateur). 

Et ça, pour une personne timide, c’est fantastique. Je n’ai pas besoin d’être en face à face avec qui que ce soit, chose qui me stressait beaucoup avant. 

Si vous n’avez pas confiance en vous, le blogging vous permet de vous exprimer librement. Et quand vous en avez marre, il vous suffit d’éteindre votre ordinateur pour passer à autre chose. Vous ne pouvez pas faire ça dans le monde réel : si une personne est en face de vous, vous ne pouvez pas vraiment partir au milieu de la conversation. Par mail ou par commentaires interposés, ce n’est pas choquant. 

Cette mise à distance des relations, et leur côté asynchrone (vous n’avez pas besoin d’échanger en direct) est très rassurant.

2. Vous contrôlez le rythme de publication : idéal pour ne pas subir de pression

C’est vous qui décidez quand et quoi publier. Vous avez une autonomie totale sur votre calendrier éditorial. 

Si vous êtes une personne timide ou qui n’a pas confiance en elle, cela devrait vous rassurer. Vous aurez le temps de peaufiner vos messages avant de les partager. Pas de pression donc.

Vous ne pouvez pas « faire une boulette » et dire un truc qu’il ne fallait pas parce que vous étiez sous le coup du stress. Ici, vous pouvez écrire votre post, le laisser reposer, et le relire le lendemain à tête reposée avant de l’envoyer. C’est aussi simple que ça. 

3. En développant des compétences en écriture, vous gagnez confiance en vous

En tant que blogueur, vous passerez la majeure partie de votre temps de travail à écrire du contenu (des articles de blog). C’est votre mission principale. 

La bonne nouvelle, c’est que passer du temps à écrire permet d’améliorer vos compétences rédactionnelles. C’est normal, vous vous entrainez régulièrement dessus. 

En améliorant ces compétences, vous améliorez votre capacité à communiquer des idées de manière cohérente et persuasive. Si ce n’était pas déjà le cas, les mots deviendront vos amis. 

Ces nouvelles compétences acquises vont améliorer votre confiance en vous. Vous vous rendrez compte que vous vous exprimez de mieux en mieux, et que vous arrivez à convaincre avec vos mots. C’est un savoir-clef dans la vie, qui permet de trouver sa voie professionnelle !

4. Les commentaires permettent de recevoir des retours positifs

Sous les articles de blog, vous trouverez généralement une section « commentaires ». Vous vous rendrez compte que, en suivant la croissance de votre business web, de plus en plus de lecteurs viendront interagir avec vous. 

C’est une source régulière de validation et d’encouragement. Vous recevez des retours positifs sur votre travail faits par des personnes qui se passionnent par la même chose que vous.

C’est le combo idéal pour booster sa confiance en soi !

5. Vous construisez une communauté de personnes qui ont un intérêt similaire au vôtre pour ne pas vous sentir seul

En créant un blog qui deviendra peu à peu une référence dans son secteur, vous allez créer des liens avec des personnes qui ont des intérêts similaires. 

Les lecteurs de votre blog arrivent dessus via une recherche Google ou le bouche à oreille. Or, si on leur en parle ou qu’ils font une recherche Google dans votre thématique, c’est qu’ils seront normalement intéressés par ce que vous avez à dire.

Pour quelqu’un de timide, c’est un moyen beaucoup moins stressant de socialiser et de se sentir soutenu. Vous créez (sans forcément le vouloir) une communauté de personnes qui partagent des intérêts communs. C’est un side project fantastique !

6. Vous maîtrisez votre image, pratique quand on manque de confiance en soi

Lorsque vous êtes en face à face avec quelqu’un, vous n’avez pas toujours la main mise sur l’image que vous renvoyez. 

Vous avez peut-être pris le métro et arrivez exténué à votre rendez-vous. 

Ou alors votre réveil n’a pas sonné et vous n’avez pas eu le temps de vous coiffer.

Ou vous avez renversé un peu de café sur votre pull en arrivant au bureau, et vous tentez tant bien que mal de camoufler la jolie tâche qui va vous suivre pour la journée. 

Par contre, en ligne, vous contrôlez votre image. Vous choisissez quelles photos mettre. Si vous avez une visio-conférence, vous pouvez modifier l’angle de la caméra. 

Bref, vous construisez votre présence en ligne en accord avec vos aspirations, en accord avec ce que vous voulez montrer. 

Travailler en ligne, c’est le métier parfait quand on n’a pas confiance en soi. 

7. Vous pouvez bloguer depuis un endroit dans lequel vous vous sentez en confiance

L’avantage du blogging, c’est que vous pouvez travailler de n’importe où. Vous avez uniquement besoin d’un ordinateur et d’une connexion internet.

Du coup, rien ne vous empêche de travailler depuis un endroit dans lequel vous vous sentez bien. Mettez-vous à l’aise !

De mon côté, j’ai trois endroits de « prédilection » : un espace de co-working à côté de chez moi, mon salon, et la bibliothèque municipale. Tout dépend de mon humeur. Là par exemple, j’écris ces lignes depuis mon salon. En pyjama. 

J’ai essayé quelques fois de bosser depuis un café, mais je n’ai pas apprécié. 

Bloguer vous permet de travailler depuis un endroit où vous vous sentez en confiance. Peu importe ce que cet endroit de confiance est pour vous. Vous restez dans votre espace personnel et sécurisant. 

Est-ce que ce ne serait pas le métier rêvé pour les personnes timides ? On peut vivre de sa passion tout en gagnant confiance en soi.

8. Le blogging permet d’acquérir de nouvelles compétences et de faire grandir sa confiance en soi

Le plus surprenant dans tout ça, c’est que petit à petit vous allez devenir à l’aise. Aujourd’hui l’idée de mettre une photo de vous sur internet vous semble peut-être complètement folle. Mais dans quelques temps ça ne sera plus du tout le cas.

Quand j’ai commencé, il était hors de question pour moi de me montrer publiquement. Je ne voulais pas non plus afficher mon nom de famille, juste mon prénom « Paul ». 

Et puis petit à petit j’ai mis une photo. Le monde ne s’est pas écroulé. Alors j’ai mis une autre photo. Toujours pas de cataclysme.

Un jour, j’ai voulu me challenger un peu et j’ai décidé d’essayer de faire des vidéos Youtube. J’étais tétanisé à cette idée, mais j’ai voulu essayé quand même. Finalement, malgré la peur, j’ai apprécié l’expérience et j’en ai fait plusieurs autres. 

Aujourd’hui ma chaîne Youtube a fait plus d’1 million de vues, j’ai écrit un bouquin, je suis passé à la télé et à la radio. Tout ça me semblait inimaginable en commençant, mais finalement ça s’est fait. 

En surmontant les défis du blogging, comme la peur de la critique ou de l’exposition publique, vous allez progressivement surmonter vos peurs et gagner en assurance. Ça ne se fera pas du jour au lendemain, mais parfois vous réaliserez le chemin parcouru et vous serez super fier de vous !

9. Si besoin, vous pouvez garder l’anonymat pour rester discret

Si ça vous rassure, vous pouvez tout à fait commencer votre blog de manière anonyme. Je comprends parfaitement que cela puisse vous stresser. D’ailleurs, plusieurs personnes que j’accompagne ont choisi cette voie. 

Cela va enlever une partie de la pression sociale et du jugement, vous permettant de vous exprimer sans crainte.

Ceci dit, je préfère être totalement transparent : à partir du moment où vous gagnerez de l’argent, vous serez obligé de vous identifier publiquement sur votre blog et sur internet. Ça fait partie de la législation française. Mais d’ici là, vous aurez gagné assez confiance en vous pour que ça ne soit plus un problème. 

Autres idées de métiers à faire quand on n’a pas confiance en soi

Si le métier de blogueur ne vous dit pas, voici d’autres options qui pourraient vous plaire.

Ces métiers peuvent offrir des environnements de travail où la pression sociale est moindre et où une personne timide peut se sentir plus à l’aise pour développer ses compétences et sa confiance en soi.

Rédacteur / Copywriter

La rédaction offre un espace pour s’exprimer à travers l’écriture, souvent en freelance, permettant de travailler de chez soi et à son propre rythme.

Programmeur / Développeur informatique

Ce métier demande beaucoup de concentration et de travail individuel, et les interactions sociales sont souvent limitées et se font principalement en ligne.

Graphiste / Designer Web

La création graphique est un domaine où la communication visuelle prime, et le travail peut souvent se faire de manière indépendante ou à distance.

Analyste de données

Les analystes passent beaucoup de temps à interpréter des données et à travailler sur des ordinateurs, ce qui requiert peu d’interactions directes et offre un environnement structuré.

Bibliothécaire

Les bibliothécaires travaillent dans un environnement calme et sont souvent plus concentrés sur les livres et les ressources d’information que sur les interactions continues avec le public.

Laborantin / Technicien de laboratoire

Ce travail est idéal pour ceux qui apprécient la précision et l’autonomie, et qui préfèrent travailler en dehors des projecteurs dans un cadre scientifique.

Comptable / Auditeur

Bien que certains rôles en comptabilité nécessitent de la communication, beaucoup de travail peut être effectué de manière indépendante, en se concentrant sur les chiffres et les rapports.

Photo of author
Article écrit par
Hello ! Sur Business Bacon, je vous donne de nombreux articles qui vont vous permettre d’apprendre le blogging. Ici, pas de blabla trop technique. Je suis juste un gars comme vous qui a 2-3 ans d’avance sur votre chemin à parcourir. Je n’ai pas le syndrome de l’expert qui oublie où sont les réelles difficultés au début.