Comment Robert Kiyosaki a fait fortune : le plan secret de Père Riche Père Pauvre

Ça, c’est le fils de Will Smith qui explique que son père l’oblige à utiliser le livre Père Riche Père Pauvre comme guide financier.

Son auteur, Robert Kiyosaki dont la fortune est estimée à 110 millions de $ est un mania de l’immobilier. Sa réputation de gourou des finances personnelles lui a permis de publier de nombreux livres à succès, et même deux avec Donald Trump.

Pourtant, de nombreux lecteurs de Père Riche Père Pauvre et devenus fans de Robert Kiyosaki font des retours catastrophiques. D’ailleurs, malgré ses bons conseils, il se déclare lui-même en faillite.

Et ça pourrait correspondre à ce sur quoi de nombreux professionnels mettent en garde : Robert Kiyosaki donne en fait des conseils douteux… voire carrément dangereux ou illégaux. 

Par exemple, il conseille de récupérer des informations internes et confidentielles aux entreprises sur lesquelles on investit. C’est ce qu’on appelle un délit d’initié, et c’est puni par 5 ans de prison et 100 millions d’euros d’amende. 

Et oubliez tout de suite les confrontations. À part le story-telling bien rodé autour de son livre, Robert Kiyosaki reste un personnage très secret qui refuse de s’aventurer en terre inconnue.

Alors où est la vérité ?

Est-ce que Robert Kiyosaki tire réellement sa fortune de ses investissement ou est-ce qu’il y a autre chose ?

Et est-ce que le livre recommandé par Oprah resté 6 ans parmi les Best Sellers du New York Times et 20 ans le livre numéro 1 en finances personnelles a vraiment trompé plus de 26 millions de personnes dans le monde ?

D’où vient l’argent de Robert Kiyosaki ?

La fortune immobilière inexistante de Robert Kiyosaki

Quand on s’interroge sur la fortune immobilière de Robert Kiyosaki… ça reste très flou, et on remarque quelques incohérences.

Par exemple, sa maison principale qu’il prétend posséder n’est pas à lui. 

Il a également parlé d’un investissement dans une entreprise d’extraction minière… qui nie tout en bloc. 

Pire encore : quand son équipe évoque un superbe lot de mobil-homes prêts à être loués, la réalité sur place est bien différente.

Du coup, de nombreux journalistes se sont renseignés en profondeur et épluchent les détails de sa vie à la recherche de cette fameuse fortune immobilière. Et ils n’ont rien trouvé. 

Avant la parution de son livre dans lequel il explique comment il est devenu riche avec l’immobilier, Robert Kiyosaki n’a pas amassé la moindre fortune. Le patrimoine soit-disant assez gros pour vendre un bouquin qui explique une méthode miracle… manque à l’appel.

Père Riche n’existe pas

Et ce qui fait encore plus mal c’est que Père Riche aussi est absent. 

Donc le gars qui a tout expliqué à Robert Kiyosaki sur comment devenir riche, à tel point qu’il est lui-même devenu riche, et à tel point qu’il en a vendu des millions de livres,.. n’existe pas. 

Au moins, ça explique pourquoi on ne trouve pas de fortune immobilière dans le patrimoine de Robert. Si Père Riche n’existe pas, la fortune amassée grâce à ses conseils ne devrait pas exister non plus. 

Alors oui, ça arrive de créer un personnage dans un livre pour expliquer quelque chose. Ça n’a rien de choquant. 

D’ailleurs, Robert a même fini par l’avouer en comparant le mythe de Père Riche à Harry Potter. Mais à ce moment-là, il n’aurait pas fallu classer son livre comme « livre de non-fiction » dans le NY Times. Et plus grave : il ne faut pas utiliser cette histoire fictive pour vendre une pseudo-méthode de richesse. 

 

Attention : je ne remets pas en question la fortune de Robert Kiyosaki qui est validée par de nombreux documents officiels. 

Là où je me questionne, c’est sur l’origine de cet argent. 

Est-ce qu’il est vraiment un écrivain qui revient sur son parcours immobilier ou juste un business man qui vend du rêve ?

Visiblement, il ne vient pas de placements immobiliers. 

Mais alors, comment est-ce que Robert Kiyosaki a construit cette fortune autour de Père Riche ?

Robert Kiyosaki est un infopreneur

Visite du site de Père Riche Père Pauvre

Pour me renseigner, je suis allé sur son site RichDad en pensant y trouver des informations sur lui et son livre. Je m’attendais naïvement à trouver un site habituel pour un auteur : un gros bouton pour acheter son bouquin, et des informations sur lui, comme c’est le cas ici ou là.

Mais ça a pas du tout été le cas. 

À la place, j’ai trouvé la publicité pour un jeu de société vendu presque 80$ dans lequel on apprend à générer des revenus passifs grâce à l’immobilier. 

J’ai aussi découvert Kim Kiyosaki, la femme de Robert, sobrement appelée Rich Woman et qui, elle aussi, vend des bouquins pour devenir riche. 

En fait, le site construit le mythe autour de Robert et de l’inexistant Père Riche.

Et puis presque partout il propose de rejoindre des free trainings sur des dizaines de thématiques différentes. 

J’en ai pris un un peu au pif sur l’investissement immobilier.

C’est un webinar automatique et j’ai rapidement eu envie de partir. Mais le présentateur (lui là) qui est apparemment un multi-investisseur très riche qui va me livrer tous ses secrets m’a dit un truc intéressant : 

En fin d’épisode : surprise ! Robert viendra nous rendre visite un peu plus tard.

Ok, je reste. 

En regardant la vidéo avec attention, je me suis rendu compte qu’en fait c’était juste un pitch de vente. On commence avec des informations gratuites, puis des témoignages, des paroles d’expert, et même une FAQ ! 

À la fin, Robert m’a proposé une formation en ligne à 500$ uniquement pour les 100 premiers inscrits. Et j’ai 15 minutes pour me décider… sauf si je réactualise la page, auquel cas j’ai 15 minutes de plus. On est vraiment sur du gros marketing de bourrin là. 

Robert Kiyosaki : infopreneur / blogueur professionnel

Bon. Récapitulons. 

Robert Kiyosaki devient une super star grâce à son bouquin Père Riche Père Pauvre qui se vend comme des petits pains. Dedans, il y donne une méthode secrète fièrement gardée par les riches pour que les pauvres restent pauvres. 

Les lecteurs les plus « FANS » sont rapidement renvoyés vers des événements en ligne sur son site internet. Là, c’est encore gratuit.

Mais très rapidement on leur explique que s’ils veulent réussir à devenir riche, il faut acheter une formation payante. 

Si on dé-zoome, on se rend compte que le livre hyper médiatisé est juste un lead-magnet vers ce business. Son seul but est de servir de porte d’entrée pour attirer des prospects vers ses formations.

Robert Kiyosaki n’est pas un entrepreneur immobilier, mais plutôt un infopreneur. 

Ce business model est utilisé aussi par Jeff Walker par exemple. Dans son bouquin « Launch » il explique comment réussir des lancements de produits et services en ligne. Et son site ne fait pas la promotion du bouquin, mais bien de lui et invite à s’inscrire à des séminaires payants. 

Et ça prend tout son sens si on s’intéresse aux origines du livre.

Plus jeune, il s’est fait une première expérience entrepreneuriale.

Suite à ça, il lance une entreprise de t-shirts et chapeaux et… devient coach en entrepreneuriat et en investissement.

C’est dans ce contexte là qu’il sort le jeu CashFlow pour apprendre aux gens à gérer leurs finances personnelles. 

Mais il a besoin d’une histoire pour mieux vendre ses produits. Il faut un storytelling puissant et accrocheur, une histoire héroïque. 

C’est là que Père Riche naît, et une bonne partie de ses investissements fictifs. 

Le tout est mis en forme dans le livre Père Riche Père Pauvre pour ficeler le tout.

Robert Kiyosaki attire des prospects grâce à son livre et son contenu gratuit. 

Puis il monétise cette audience avec d’autres livres, un jeu de société, et ses meetings qui deviendront par la suite des formations en ligne.

 

Du coup, Robert Kiyosaki n’a pas gagné sa fortune en appliquant ce qu’il dit. 

Ce ne sont pas ses maisons en location achetées suite aux conseils de Père Riche qui lui ont généré de l’argent… mais plutôt son business d’infopreneur bien rodé.

Mais s’il n’applique pas lui-même les conseils qu’il donne dans Père Riche Père Pauvre, est-ce qu’ils sont véritablement faux ? Est-ce que c’est vraiment une arnaque ?

Faites ce que je fais, pas ce que je dis

Quand on lit la trilogie de Père Riche Père Pauvre, on se rend compte que seul le premier tome est consacré à l’immobilier. Dans le 2ème et surtout dans le 3ème, il arrive à la conclusion que, pour être riche, il faut créer un actif dans lequel les gens vont investir. 

Pensez à Tesla par exemple. Elon Musk s’en met plein les poches parce que des gens veulent une partie de sa société et l’achètent en Bourse. Et si, comme Elon Musk, vous avez des parts de l’entreprise AVANT son entrée en Bourse, vous pouvez réellement devenir le roi du pétrole du jour au lendemain.

Donc Kiyosaki ne ment pas vraiment dans son livre. Il s’est bel et bien construit un actif. Mais son actif n’est pas l’immobilier comme il le prétend. C’est l’entreprise Rich Dad entière. 

Le livre n’en est que la porte d’entrée. 

Et s’il suit son plan, je ne serais pas surpris que d’ici quelque années, il propose à de nombreux investisseurs privés d’en prendre des parts. 

Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment