Le guide du SEO pour les nuls : définition & comment optimiser le référencement naturel d’un blog ?

On le sait tous : créer un blog c’est bien, mais si on ne fait pas de Google son meilleur ami on se retrouve vite bloqué. 

C’est dans ce contexte qu’apparaît la science mystérieuse du SEO : le Search Engine Optimization (ou Optimisation pour les Moteurs de Recherche en français). 

C’est une technique que vous devez absolument maîtriser pour faire de votre site un blog à succès. 

Mais attention : être un expert du SEO est un métier à temps plein. Vous pouvez donc passer la totalité de vos journées à apprendre de nouvelles techniques de référencement.

Google ne donne pas accès à son algorithme, alors son fonctionnement peut parfois être mystérieux.

Dans cet article, j’ai décidé de vous donner les éléments importants à maîtriser. Vous verrez, il n’y a rien de compliqué. Mais si vous les utilisez, vous serez les rois du référencement naturel !

SEO : def marketing

Définition marketing : le SEO regroupe l’ensemble des techniques et stratégies marketing pour améliorer le référencement naturel et le positionnement d’un site web. 

Il est apparu en même temps que le moteur de recherche Google (puis certains autres comme Bing). Lorsqu’ils se sont mis à proposer des résultats, on s’est rendu compte qu’être en première position apportait bien plus de visiteurs que ceux présents en bas de la SERP (Search Engine Result Page, ou page de résultats des moteurs de recherche).

Le but de travailler son SEO est de permettre au site internet de se positionner en première page sur des mots-clés choisis pour attirer du trafic qualifié gratuit et continu. 

Apparaître en première page des résultats Google
Capture d'écran de la SERP de Google

Pourquoi le SEO est important ?

Le SEO est hyper important car il vous apporte une source de trafic gratuit et quasi illimité. C’est un flux de prospects qui arrivent sur votre site tous les jours. Des clients potentiels déjà qualifiés car on sait qu’ils ont un intérêt pour ce que vous proposez (sinon, ils ne feraient pas la recherche internet dessus). 

Voici par exemple les utilisateurs mensuels qui arrivent de manière organique sur mon premier blog (Connect The Dots) depuis sa création :

Booster son référencement naturel
Recherches organiques mensuelles sur le blog Connect The Dots

On remarque deux choses : 

  1. Ça démarre lentement. Le SEO met du temps à se mettre en place et vous n’aurez pas de résultats du jour au lendemain. Comptez que ce que vous faites maintenant aura un impact dans 6 mois. C’est un marathon, pas un sprint. Mais le bon point, c’est qu’une fois que la roue a commencé à tourner, vous prenez plus facilement de l’élan et vous devenez difficilement détrônable.
  2. Aujourd’hui, ce travail de référencement naturel m’amène chaque mois quasiment 10.000 nouveaux visiteurs sur le blog qui ont fait des requêtes auxquelles je peux répondre. C’est en grande partie grâce à ces lecteurs que je peux vivre de mon business en ligne. 

Les 3 piliers du SEO pour les nuls

Le SEO est constitué de 3 piliers principaux : 

  • La technique
  • Le contenu
  • Le netflinking
SEO blogging
Les 3 piliers du SEO : Technique, Contenu et Netlinking

La technique

Parmi les 3 leviers, c’est celui que je maîtrise le moins. L’idée est d’optimiser la technique de son blog pour le rendre plus facilement lisible par les robots des moteurs de recherche. Il faut aussi chercher à avoir un site internet rapide à charger.

À notre niveau, on ne peut pas vraiment travailler dessus. Cependant, vous pouvez très bien choisir un thème wordpress gratuit qui a été conçu pour le SEO et qui donc va bénéficier d’une technique déjà optimisée. 

Le contenu

Pour cela, le blog est votre meilleur atout. Plus votre blog sera fourni, mieux il se positionnera dans les résultats de recherche. 

Vos articles doivent également être assez longs pour que Google puisse comprendre de quoi il s’agit et juge que vous répondez assez bien à la requête de l’utilisateur. De mon côté, j’évite les articles de moins de 1000 mots.

En gros, Google essaye toujours de mettre en premières positions les résultats qu’il pense être les mieux. Donc vous devez lui prouver que vous savez de quoi vous parlez ! 

Dans vos articles, vous devez essayer d’utiliser le plus grand champs sémantique autour du mot-clef visé. Encore une fois, cela va aider Google à comprendre de quoi vous parler et votre indexation va en bénéficier. 

Attention par contre à ne pas trop bourrer votre texte de mots qui ne sont pas pertinents. Privilégiez toujours l’expérience utilisateur aux moteurs de recherches. Si vous êtes bien positionné dans les pages de résultats mais que personne ne vous lit, cela ne sert à rien. 

En rédigeant beaucoup d’articles, vous toucherez peu à peu ce qu’on appelle la longue traîne. Vous aurez un bon référencement sur chaque page parce que votre contenu éditorial varié utilisera forcément des mots et expressions variés. 

Le netlinking

Le netlinking pourrait être divisé en deux sous parties : 

  1. Les liens internes. Ce sont les liens à l’intérieur de votre blog, entre les différents articles et vos pages. On parle souvent de maillage interne.
  2. Les liens externes sont les liens qui vont d’un site externe vers votre blog. On dit que ces liens pointent vers votre site. Encore une fois, le but de Google est de donner ce qu’il considère être le meilleur résultat. Pour ça, il prend fortement en compte le nombre de liens entrants (des backlinks) car il les assimile à d’autres internautes qui se servent de vos pages web comme une source fiable. Vous gagnez donc en crédibilité, en popularité et en notoriété.

Que ce soit pour le linking interne ou externe, vous devez accorder une grande importance aux mots sur lesquels se situent vos liens. Par exemple, là je mets un lien sur l’expression Business Bacon. On dit que « Business Bacon » est l’ancre de mon lien (là où il est « ancré »). Il faut avoir le plus possible d’ancres optimisées pour signifier à Google le sujet de la page vers laquelle le lien amène. 

Mais attention, variez au maximum les ancres pour ne pas les sur-optimiser. Vous risqueriez d’avoir une pénalité !

SEO vs SEA (référencement payant)

Le SEO a une petite soeur : le SEA pour Search Engine Advertising (ou juste référencement payant en français).

Ce sont là tous les résultats de recherche sur lesquels il faut payer pour se positionner.

Si je cherche « consultant SEO » dans Google, on voit par exemple que les 4 premiers résultats sont des annonces payantes (donc SEA) et le premier résultat SEO arrive en 5ème position !

Utiliser Google Adwords pour améliorer son référencement
Le référencement payant (SEA) se positionne dans les premières positions de la page de résultats par rapport au SEO (référencement naturel)

Le SEA se gère sur Google Adwords. Si vous ne prévoyez pas de faire une campagne payante, vous n’en avez pas besoin. 

Comment optimiser son SEO et son référencement naturel

On va maintenant travailler sur l’optimisation de son propre SEO pour référencer un blog. Pour ça, je vous ai préparé un programme en 3 étapes :

  1. Réaliser un audit SEO
  2. Booster le référencement d’un site avec Yoast SEO
  3. Travailler son maillage interne et son netlinking. 

NB : si vous n’avez pas déjà un site en ligne, vous pouvez directement passer à l’étape 2.

#1 – Réaliser un audit SEO 

On va ici chercher à voir quelles sont les pages de votre blog que Google référence, et lesquelles il n’a pas.

Pour ça, rendez-vous dans la Google Search Console* puis dans l’onglet « Pages ».

SEO définition
Recherche des pages indexées avec la Google Search Console

On voit par exemple que j’ai ici 127 pages qui sont indexées (donc 127 pages dans l’index Google, que l’on peut trouver en faisant une recherche) et 112 pages non indexées. 

Vous devez maintenant comparer ces résultats avec les articles de votre blog pour voir si tous sont bien indexés. Et si non, pourquoi. 

La barre de recherche en haut pourra vous aider pour faire une recherche précise sur une page.

Si vous avez un peu de budget, certains outils payants comme UberSuggest peuvent faire ça (et bien plus !) pour vous aider. 

* Si vous n’avez pas déjà installé la Search Console, vous pouvez le faire en quelques clics avec le plugin Site Kit.

#2 – Booster son référencement avec le plugin WordPress Yoast SEO 

Sur votre blog, téléchargez le plugin wordpress Yoast SEO. C’est le leader sur le marché. 

Il va vous aider à optimiser le référencement SEO de chacune de vos pages.

Pour ça, allez directement en bas de vos articles et remplissez les différents paramètres demandés. Puis le plugin vous suggèrera quelques modifications et optimisations à apporter pour améliorer votre référencement Google.

#3 – Travailler son maillage interne et son netlinking

Enfin, quand deux articles sont connexes, faites immédiatement un lien interne entre eux. Cela aidera vos visiteurs à se balader plus facilement, mais surtout cela va permettre aux robots de Google de comprendre qu’ils sont connectés et donc de les booster.

Prévoyez également de faire des articles invités chez d’autres blogueurs pour pouvoir y déposer des liens vers votre blog. 

Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment