Avis BlueHost : que vaut cet hébergeur web dont tout le monde parle ?

Ecrit par Paul Dugué

Mis à jour le

Recevez mes +20 outils de blogging gratuits

Commençons tout de suite cet avis complet sur un des hébergeurs web dont on entend beaucoup parler : BlueHost. Pour le réaliser, je me suis basé sur ma propre expérience avec eux, ainsi que la lecture des milliers d’avis d’autres clients. 

Bluehost logo

OVH – Points clés

ℹ️ À propos : un hébergeur web américain

💰 Prix : à partir de 2,79€HT/mois la première année – attention aux frais de renouvellement élevés l’année suivante.

😍 Avantages : un super service client, et un outil facile à prendre en main

😩 Inconvénients : les performances ne sont pas au rendez-vous, et ce sont des pros pour vous facturer plein de choses si vous ne faites pas attention

🔴 Verdict : je ne recommande pas BlueHost. Leur service n’est pas bon, et ils sont trop cher une fois les prix d’appel passés.

Est-ce que BlueHost est le meilleur hébergeur web ? 

Malheureusement, je ne peux pas classer BlueHost parmi les meilleurs hébergeurs web. C’est même plutôt le contraire ! Je vous explique pourquoi en détails juste après.

Si vous cherchez un bon hébergeur, j’aurais plutôt tendance à vous recommander o2switch par exemple.

C’est quoi BlueHost ? 

BlueHost est une entreprise américaine basée en Floride qui vend plusieurs services liés au web, comme : 

  • L’hébergement web ;
  • L’achat de noms de domaine ;
  • La création d’adresses email professionnelles ;
  • Le design de sites web. 

C’est un gros acteur du milieu qui a très vite fait sa place grâce à son programme d’affiliation redoutable. En effet, c’est l’hébergeur web qui rémunère le mieux ses affiliés. Pas étonnant que beaucoup le recommandent (alors qu’il n’est pas si bon que ça…). 

Pour qui est fait l’hébergement web de BlueHost ?

Avec son grand catalogue d’offres, BlueHost cible la quasi totalité des créateurs de sites web. Les novices qui cherchent des offres simples y trouveront leur compte, tout comme des professionnels qui ont des besoins spécifiques. 

Les avantages de BlueHost

Passons maintenant à ce que j’apprécie particulièrement avec BlueHost.

✅ Le support client est disponible 24/7

BlueHost a mis en place un support client redoutable. En fait, ils sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Que demander de mieux ? 

Vous pouvez les joindre par téléphone ou par chat. 

Numéro de téléphone bluehost
Comment joindre le support client de BlueHost

Notez que si vous les appelez depuis un autre endroit que les Etats-Unis, vous devrez appeler la ligne « internationale ».

Par contre, l’ensemble des communications avec eux devra se faire en Anglais.

✅ Facile à prendre en main 

Une fois inscrit, vous arriverez sur un tableau de bord qui ressemble à ça :

Espace client BlueHost
Tableau de bord BlueHost

Globalement, je le trouve assez facile à prendre en main. On retrouve tout assez facilement. 

Par contre, encore une fois, tout est en Anglais. Si vous ne parlez pas Anglais vous aurez beaucoup de mal à vous en sortir. 

✅ Nom de domaine offert la première année

C’est assez classique finalement chez les hébergeurs web, mais j’aime bien le souligner malgré tout ! Votre nom de domaine sera offert durant la première année lorsque vous prenez une formule d’hébergement. 

Les inconvénients de BlueHost

Maintenant, allons voir ce qui m’a moins plu chez BlueHost.

❌ Tout est en Anglais

Vous l’avez compris maintenant : BlueHost est une boite américaine, donc leur site et en Anglais et ils n’ont pas pris la peine de le traduire. 

Cela veut donc dire que votre espace client sera en Anglais, tout comme l’ensemble des fiches pratiques, et de vos communications avec le service support (s’il y en a). 

Ça n’a pas été un problème pour moi donc je dois avouer que je ne l’ai pas remarqué au début. Mais en y faisant attention, je me suis rendu compte que si vous ne parlez pas Anglais… vous ne pourrez absolument rien faire avec eux ! 

❌ La rapidité de chargement laisse à désirer 

Lorsque l’on réalise des tests de vitesse de chargement, on remarque que les sites web hébergés chez BlueHost sont plutôt lents. 

Je n’en ai pas fait moi-même car beaucoup l’ont déjà fait en ligne. Et tous sont unanimes : les temps de chargement sont en moyenne deux fois plus longs que ceux des hébergeurs les plus rapides (type PlanetHoster).

❌ Les serveurs sont aux Etats-Unis 

Tout comme ils n’ont pas l’intention de cibler une clientèle qui ne parle pas Anglais, j’ai l’impression qu’ils ne se sont concentrés que sur le marché américain pour la localisation de leurs serveurs. En effet, ils ont des datacenters uniquement aux USA !

Cela explique probablement pourquoi les temps de chargement des sites sont longs depuis la France. 

Cette géolocalisation peut également poser un autre problème. Le CLOUD Act aux États-Unis autorise le gouvernement américain à avoir accès aux serveurs d’entreprises qui sont localisés sur le sol américain, ou à ceux d’entreprises américaines dont les serveurs sont à l’étrangers.

Ici, BlueHost est une entreprise américaine dont les serveurs sont sur le sol américain, donc le gouvernement peut décider de fouiller vos données. Pensez-y si jamais vous avez besoin d’héberger des données sensibles pour vos clients. 

❌ Pas d’infos sur la disponibilité des services 

Contrairement à d’autres hébergeurs web, BlueHost ne communique pas du tout sur la disponibilité annuelle (uptime) de ses services. 

D’habitude, cette disponibilité varie entre 99,9% pour les moins bons à 99,995% pour les meilleurs. 

Ici, on ne sait pas. Et mon petit doigt me dit que ça ne sent pas bon. 

Déjà, on ne trouve aucune information sur la qualité de leurs serveurs (de laquelle on pourrait déduire une approximation de la disponibilité). Premier mauvais signe.

Et ensuite, en fouillant un peu leur site, je suis tombé sur ça :

Uptime bluehost
Détail du temps de disponibilité dans le contrat de BlueHost

En gros, en vous faisant héberger chez eux, vous acceptez le fait qu’il puisse y avoir des bugs occasionnels résolus généralement en 15 minutes – et c’est normal. Là où ça l’est moins, c’est quand ils expliquent que parfois cela pourra durer plusieurs heures / jours. Ils se couvrent.

Bon, ceci dit, de mon côté je n’ai jamais eu le moindre soucis. 

❌ Les frais de renouvellement sont élevés

BlueHost a une gestion de ses tarifs un peu cachée, que je trouve similaire à GoDaddy. En gros, ils affichent des prix très bas, mais vous allez être surpris en voyant la facture suivante arriver dans un an lors du renouvellement de votre contrat. 

Je reviens ci-dessous sur ces détails tarifaires. 

Quel est le prix de BlueHost ? 

BlueHost a un catalogue de services gigantesque, donc je ne vais pas pouvoir tout décrire. Ici, je ne vais parler que de leur offre d’hébergement web mutualisé. Pour découvrir leurs autres services, je vous invite à vous rendre directement sur leur site

Tarif hébergement web bluehost
Grille tarifaire Hébergement Web Bluehost

BlueHost a 4 offres d’hébergement web mutualisé : 

  • Basic à 2,79€HT/mois ;
  • Choice Plus à 5,15€HT/mois ;
  • Online Store à 9,40€HT/mois ;
  • Pro à 13,17€HT/mois. 

Dans toutes les offres, le nom de domaine vous sera offert la première année.

A première vue, ces tarifs sont plutôt attractifs. Mais ne vous faites pas avoir, ce sont là des prix annuels mensualisés. Vous allez devoir payer 1 an d’un coup. Et surtout, un an plus tard, lors du renouvellement de votre contrat, vous serez facturé un prix bien supérieur ! 

Si vous faites attention, il y a un petit astérisque à côté des prix. J’ai voulu voir à quoi il faisait référence, et j’ai trouvé cette phrases planquée tout en bas de la page, juste avant le footer : 

Astérisque caché en bas de page

Et en cliquant sur ces « regular rate » (donc les tarifs normaux), on se rend compte qu’ils sont bien plus élevés. Regardez par vous-même : 

Tarif abonnement BlueHost
Grille tarifaire du renouvellement des hébergements web de BlueHost

Et ça ne s’arrête pas là. Souvenez-vous que votre nom de domaine n’est offert que la première année. Regardez le prix de renouvellement (la grille tarifaire était également bien cachée, je vous passe le détail de ma recherche pour la trouver) :

Tarif nom de domaine bluehost
Grille tarifaire du renouvellement des noms de domaine de BlueHost

Pour l’exemple, imaginons que je décide de prendre un abonnement Choice Plus affiché à 5,15€/mois avec un nom de domaine offert la première année en « .com ». 

En m’inscrivant, je vais devoir payer 61,80€HT (pour les 12 mois d’un coup). 

Et au bout d’un an, je vais devoir payer… 259,87€HT (soit 21,65€HT/mois avec un engagement d’un an). Oui, le prix est plus de 4 fois supérieur. C’est cadeau. 

Quels sont les avis des clients qui sont hébergés chez BlueHost ? 

BlueHost obtient une moyenne pas incroyable de 3,7/5 avec plus de 5.700 notes, ce qui en fait le 2ème hébergeur web le moins bien noté sur internet (juste après OVH). Ça fait mal. 

Est-ce que BlueHost est sûr ?
Note moyenne de BlueHost sur TrustPilot

De manière générale, les avis positifs font tous référence au service client de BlueHost qui est, et c’est vrai, très bon (à condition de parler Anglais évidemment). D’ailleurs, vous noterez que pour une fois la quasi-totalité des avis disponibles sont en Anglais.

Avis client BlueHost
Avis positifs laissés sur TrustPilot

Si on regarde du côté des avis négatifs maintenant (et il y en a pas mal !), on remarque :

  • Plusieurs clients qui se plaignent du renouvellement automatique très cher (dont j’ai parlé plus haut) ; 
  • Divers problèmes techniques qu’ils ont rencontré ;
  • C’est globalement un mauvais hébergeur web (malgré les recommandations faites par des personnes qui ne pensent qu’à la commission d’affiliation).
Avis client BlueHost
Avis négatifs laissés sur TrustPilot

Quelles sont les alternatives à BlueHost ? 

Voici les meilleures alternatives à BlueHost : 

Conclusion

Pour conclure, je ne recommande pas d’utiliser BlueHost. Ils fournissent un service qui laisse à désirer (malgré leur bon support client), tout en facturant des prix exorbitants. 

À la place, je vous suggère d’aller jeter un coup d’oeil à mon top 3 : o2switchPlanetHoster et Hostinger. Ils ont un bon service, et des tarifs bien plus raisonnables (et sans frais cachés !). 

BlueHost se positionne également dans la fin de mon classement du meilleur hébergeur WordPress et du meilleur hébergeur VPS.

Photo of author
Article écrit par
Hello ! Sur Business Bacon, je vous donne de nombreux articles qui vont vous permettre d’apprendre le blogging. Ici, pas de blabla trop technique. Je suis juste un gars comme vous qui a 2-3 ans d’avance sur votre chemin à parcourir. Je n’ai pas le syndrome de l’expert qui oublie où sont les réelles difficultés au début.